Les tarifs évoqués dans ce dossier et dans les conditions commerciales des régies, sont des tarifs bruts, c’est à dire avant l’application des différentes remises et avant négociation. L’écart entre les tarifs bruts annoncés et publiés et le tarif net effectivement facturé à l’annonceur peut être très spectaculaire et s’explique d’ailleurs souvent plus par la marge de négociation que par l’application des remises prévues dans les CGV (conditions générales de ventes), même si celles-ci peuvent être importantes. Les remises contractuelles les plus courantes appliquées aux annonceurs. Lorsque l’annonceur passe par un mandataire (agence ou agence média) il bénéficie dans l’immense majorité des cas d’une remise de 15%, mais celle-ci peut être parfois de 15%. Cette remise est très importante dans l’industrie publicitaire car elle rend "indolore" pour l’annonceur le fait de passer par une agence si celle-ci est rémunérée 15% du budget. Si un même mandataire représente plusieurs acheteurs auprès de la régie il peut faire bénéficier l’acheteur d’une remise de cumul de mandat dépendant du nombre d’acheteurs représentés. Cette remise est généralement comprise entre 1 et 3%.

Pour obtenir plus d'information, visitez notre site du trafic achat-visiteurs.com et trouvez les superbes tarifications sur le marché du trafic web.